Archive for September, 2011

Douze candidatures à la présidentielle de 2011 en RDC dont celle d’une femme ont été déposées à la Commission électorale nationale indépendante (Ceni). La Ceni a clôturé, dimanche 11 septembre, l’opération de dépôt des candidatures à la présidentielle et aux législatives en RDC.

Quatre anciens candidats se sont lancés de nouveau dans la course. Il s’agit du sortant Joseph Kabila, candidat indépendant soutenu par la Majorité Présidentielle, sa plate-forme électorale.

Dr Oscar Kashala de l’UREC (arrivé en 5è position au premier tour de la présidentielle de 2006), Antipas Mbusa Nyamwisi du RCD/KML (un ancien ministre de la Décentralisation) et François Joseph Nzanga Mobutu de l’Udemo (arrivé en 4è position au premier tour de la présidentielle de 2006).

Jean Pierre Bemba, qui avait obtenu 42 % au second tour de la présidentielle 2006, n’est pas candidat en 2011. Il est incarcéré à La Haye. La Cour pénale internationale le poursuit pour des crimes de guerres et crimes contre l’humanité commis par les militaires du MLC en Centrafrique entre octobre 2002 et mars 2003. Le MLC ne présente pas de candidat à la présidentielle de 2011.

En revanche, un cadre du MLC est en lice comme candidat indépendant à la présidentielle. Il s’agit d’Adam Bombole, candidat malheureux à l’élection du gouverneur de la ville de Kinshasa en 2007. L’unique femme candidate de ce scrutin s’appelle Ngoy Mafuta.

D’autres candidats sont à leur première expérience à la présidentielle. Il s’agit notamment d’Etienne Tshisekedi de l’UDPS, l’opposant historique au maréchal Mobutu, qui avait appelé ses militants au boycott de la présidentielle de 2006 au motif qu’elle était truffée d’irrégularités.

Kengo wa Dongo de l’UFC, plusieurs fois Premier ministre sous le règne du maréchal Mobutu, et président du Sénat depuis 2007.

Vital Kamerhe de l’UNC, ancien collaborateur du président Kabila et ancien président de l’Assemblée nationale, passé dans l’opposition.

D’autres figures peu connues sur la scène politique congolaise figurent également sur la liste de candidats. Il s’agit de Jean Andeka Djamba de l’ANCC, Nicephore Kakese de l’URDC et Ismaël Kitenge de MRC-PTF.

Trente trois candidats avaient concouru à la présidentielle de 2006 en RDC. Joseph Kabila avait remporté ce scrutin avec 58% des voix à l’issue d’un second tour qui l’avait opposé à Jean-Pierre Bemba, candidat du MLC.

Les candidats à l’élection présidentielle 2011:

  1. Jean Andeka Djamba (ANCC)
  2. Etienne Tshisekedi   (UDPS)
  3. François Joseph Nzanga Mobutu (Udemo)
  4. Vital Kamerhe  (UNC)
  5. Kengo wa dondo (UFC)
  6. Nicephore Kakese  (URDC)
  7. Joseph Kabila  (Indépendant)
  8. Oscar Kashala  (UREC)
  9. Antipas Mbusa Nyamwisi  (Indépendant)
  10. Adam Bombole (Indépendant)
  11. Josué Alex Mukendi Kamama (Indépendant)
  12. Ngoy Mafuta (Indépendant)
Advertisements

ELECTION GUIDE for DUMMIES

Posted: September 14, 2011 in General, News

With the upcoming elections, it is a must that every citizen of our country becomes knowledgeable of the governmental structural system and electoral structural system of our land.  Thus we put together this ELECTION GUIDE for DUMMIES to educate and inform the Congolese youth in the country and the Congolese youth of the Diaspora.

Upcoming Elections

  • Legislative (Tentative)  November 28, 2011
  • Presidential (Tentative)  November 28, 2011
  • Legislative  June 2012
  • Subnational – Legislative (Tentative) 2013

Description of government structure:

  • Chief of State: President Joseph KABILA
  • Head of Government: Prime Minister Adolphe MUZITO
  • Assembly: DR Congo has a bicameral Parliament, a governmental body with two houses or chambers (Parlement), consisting of the Senate (Sénat) with 112 seats and the National Assembly (Assemblée Nationale) with 500 seats.

Description of electoral system:

  • The President is elected by absolute majority vote through a two-round system to serve a 5-year term.
  • The Prime Minister is appointed by the President, usually from the majority party or coalition in the National Assembly.
  • In the Senate (Sénat) 112 members are indirectly elected through an open-list proportional representation system to serve 5-year terms*. In the National Assembly (Assemblée Nationale), 60 members are elected by plurality vote in single-member constituencies to serve 5-year terms and 440 members are elected by open list proportional representation in multi-member constituencies to serve 5-year terms.*

* Members are elected by regional legislatures. Each multi-member district corresponds to one of 26 provinces or Kinshasha. The magnitude of each district is 4, except Kinshasha, whose magnitude is 8. The electoral system is open-list PR. Former Presidents may be Senators ex officio.

** There are 109 multi-member districts in the list tier. Minimum magnitude is 2. Each voter gets two votes: one in either tier.

http://www.electionguide.org/country.php?ID=51